Guide,  Santé au naturel

La toilette au lavabo : fiche technique

Pour prendre convenablement soin de vos patients, la toilette au lavabo doit se faire de façon professionnelle. C’est une règle hygiénique qui s’avère très importante au regard des maladies qu’un mauvais toilettage peut engendrer. Se munir d’une fiche technique pour assurer complètement la toilette au lavabo est la meilleure manière pour réussir.

Les matériels indispensables

Pour réussir la toilette au lavabo, vous devez apprêter certains matériels dont vous ne pouvez pas vous en passer. Ils constituent les matériels inévitables pour s’occuper du patient. En effet, vous devez apprêter le savon, le déodorant et les produits et traitements cutanés délivrés à titre personnel. En plus de ces éléments, préparez aussi un peigne à défaut de trouver une brosse et des gants de protection. Si vous pratiquez également le rasage, n’hésitez pas à ajouter les composants pour une toilette au complet.

En outre, pour le séchage du corps, il vous faut deux serviettes de toilette. Ne manquez pas non plus de mettre à sa disposition des habits bien repassés et bien propres. Si le patient souffre d’une pathologie infectieuse, il faudra mettre une poubelle dans la toilette. Si vous disposez des désinfectants de surface et du chiffon, apprêtez-les également.

Préparer la toilette au lavabo

Pour commencer, il convient d’abord de vérifier la disponibilité du patient avant de vous introduire dans sa chambre. La toilette au lavabo n’est pas obligatoire pour tout patient. Tout dépend de la psychologie du patient. S’il s’y est préparé d’avance, il ne trouvera aucune difficulté pour se faire aider. De fait, rassurez-vous qu’il est prêt pour la toilette en vérifiant son état de santé. Il faut qu’il soit en mesure de supporter la journée avec son état de santé.

Ensuite, assurez-vous que les matériels mis en place suffisent pour la stabilité de la chaise du patient. Installez également tous ce dont vous aurez besoin dans la salle de bain. Avec le plan de travail, étalez le linge qui vous servira de serviette à la fin de la toilette. Dans la salle de bain, vous devez faire doucement à la fragilité de la peau du patient. Dans cette situation, portez un gant à usage unique pour vous protéger.

Ne versez pas une grande quantité d’eau sur le patient à votre gré. Rassurez-vous que l’eau qui coule convient à la température qu’il souhaite. La toilette au lavabo est un travail de vigilance et de rigueur.

Le moment du déshabillage et la toilette au lavabo

Le déshabillage de votre patient ne peut avoir lieu que juste avant la toilette. Pour cela, vous devez faire l’effort de ne pas le laisser nu pendant longtemps. S’il est incapable d’enlever ses vêtements, vous pouvez l’aider. Cependant, il doit être en mesure de faire certains gestes librement. Lorsque vous avez constaté la saleté du linge, il faut juste le disposer sur l’alaise.

En ce qui concerne la toilette au lavabo proprement dite, il faut faire de votre mieux à aider la personne à exécuter les gestes qu’il est en mesure d’accomplir. Après lui avoir nettoyé le visage en mettant un accent particulier sur ses yeux, son front et son cou, lavez bien la torse et les membres supérieurs. Entamez ensuite les membres inférieurs pour finir par les parties intimes. Enfin, essuyez bien son corps et rhabillez-le comme il le faut.