Guide

Les bienfaits du CBD contre l’arthrose : Qu’en est-il vraiment ?

Le CBD est un produit bien connu par les français puisque ce dernier est populaire mondialement. Ce succès s’explique surtout grâce aux nombreuses vertus de cette plante. Il peut être utilisé pour traiter différents maux comme l’arthrose. Ses propriétés anti douleurs font de lui un traitement parfait. Mais nombreux patients se posent encore des questions sur son efficacité. Nous vous proposons ainsi d’éclaircir ce point plus en détail dans la suite de cet article.

L’arthrose c’est quoi ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et d’en savoir un peu plus sur l’efficacité du CBD sur l’arthrose il convient d’en savoir un peu plus sur ces derniers. Notons au passage que de nombreux sites comme 321 CBD vous permettent d’en savoir un peu plus sur ce produit aux multiples vertus. Pour rappel, le CBD ou cannabidiol est une molécule issue de la plante de chanvre reconnue comme une drogue. La consommation de CBD est toutefois autorisée car le composant psychotrope (THC) n’est pas présente dans le produit ou à faible taux.

L’arthrose est une maladie qui touche l’articulation d’une personne. On peut affirmer que c’est une maladie qui touche les personnes âgées de plus de la cinquantaine. Également appelée ostéoarthrite, elle se manifeste par la dégénérescence du cartilage due à l’âge. Le patient victime de cette maladie ressent des douleurs chroniques au niveau de ses articulations. Des gênes peuvent aussi être ressenties par le patient.

Il ne faut pas le confondre avec l’arthrite dont l’orthographe et les symptômes sont presque similaires. En effet, les causes nous permettent de distinguer les maladies pour mieux les traiter par la suite. L’arthrite est souvent causée par des infections ou des anomalies au niveau du métabolisme en général. Par contre, l’arthrose est causée généralement par des anomalies sur l’anatomie du patient.

Pour l’arthrite, les douleurs sont inflammatoires et sont plus intenses durant la nuit. Avec l’arthrose, le patient ne ressent pas de douleurs que lorsqu’il use de ses articulations et elles sont plus localisées. Par exemple, si on bouge la jambe, c’est l’articulation au niveau du genou, les chevilles ou les hanches seront les plus douloureux. Elles commencent à s’estomper lorsque le patient est au repos ou pendant la nuit. Il n’empêche donc pas de dormir, amis c’est compliqué s’il faut se déplacer.

Que ce soit pour l’arthrite ou l’arthrose, les articulations du patient sont dans la plupart des cas déformé. Mais cette déformation est plutôt froide pour l’arthrose et chaude pour l’arthrite. Ces symptômes vous permettent d’être sûr de quelle maladie il s’agit et de mieux les traiter. Mais il peut aussi s’agir d’autres maladies. Nous vous recommandons donc d’aller chez votre médecin pour vous faire diagnostiquer avant tout traitement.

Comment se manifeste l’arthrose ?

Pour comprendre cette maladie, il faut d’abord connaitre le mécanisme de l’articulation. Le mouvement d’une personne est assuré par le cartilage qui se trouve entre les extrémités osseuses. La destruction de ce cartilage est l’arthrose provoquant ainsi des doleurs dus au frottement et les articulations montrent une certaine résistance.

Les inflammations sont causées par les morceaux de cartilage qui se regroupent dans la poche articulaire. Cela engendre aussi une hypersécrétion de liquide et devient apparente par un gonflement au niveau des articulations. Plus le temps passe, plus le patient a de grande chance de perdre sa faculté à se déplacer.

Quelles sont les zones les plus touchées par l’arthrose ?

Comme nous l’avons abordé plus haut, l’arthrose touche toutes les articulations du corps. Nous avons vu aussi que la douleur est plus intense sur les parties qu’on bouge le plus. On peut donc affirmer que les articulations les plus touchées sont celles qui se trouvent dans la partie qui bouge le plus. Cela dépend donc du patient et de ses besoins afin de déterminer les zones les plus douloureuses.

D’après les études menées par les scientifiques sur cette maladie, c’est la colonne vertébrale qui est la plus touchée. Les patients d’âge de 65 à 75 ans sont les plus impactés. Les douleurs au niveau des doigts sont également très fréquentes. Cela peut entrainer des déformations qui sont, dans la plupart des cas, irréversibles.

L’arthrose affecte également les genoux et la hanche des patients. Les douleurs ne sont pas très fréquentes chez les personnes âgées de 65 à 75 ans. Néanmoins, cela entrave grandement la mobilité puisque ces articulations supportent le poids de notre corps. Toutes les articulations sont affectées par l’arthrose, mais certaines sont plus douloureuses. Il y a aussi certaines parties qui sont plus concernées comme l’épaule, la cheville ou bien le coude. Il n’est donc pas conseillé de porter des charges et de limiter les mouvements pour ces patients.

Quelles sont les personnes à risque pour l’arthrose ?

Les personnes atteintes d’arthrose sont généralement les personnes âgées. Cela s’explique par le fait que cette maladie se développe suite à la dégénérescence du cartilage. Les recherches ont permis de connaître la tranche d’âge des personnes les plus touchées. On constate que les 80% des patients sont âgés de plus 80 ans, 65% pour les plus de 65 ans.

Les personnes qui ont des désordres métaboliques risquent d’avoir l’arthrose. Le diabète et l’obésité favorisent ces désordres chez certaines personnes. Un excès de pression peut également le cartilage favorisant ainsi le développement de l’arthrose. Cela concerne en général les personnes qui exercent une activité physique.

On note également que les maladies sur l’articulation favorisent la formation de l’arthrose. C’est le cas par exemple des personnes atteintes de rhumatismes comme la chondorocalcinose ou la polyarthrite rhumatoïde. Ces dernières affectent directement le cartilage et forcément avec l’âge, l’arthrose commence à prendre de l’ampleur. Une négligence ou des anomalies au niveau du cartilage peut aussi être la cause de l’arthrose comme l’entorse négligée ou ablation du ménisque.

Les médecins sont formels sur le cas d’hérédité pour l’arthrose. En effet, cette maladie peut se transmettre d’une génération à une autre. Toutefois, cela ne concerne pas tous les types d’arthroses. Cela ne concerne que l’arthrose des mains, de la hanche ou au niveau du genou. Il faut remarquer que l’arthrose touche plus les femmes que les hommes.

Diagnostiquer l’arthrose

Avant de procéder au traitement de l’arthrose avec le CBD, il convient de diagnostiquer que la personne souffre effectivement de l’arthrose. Pour cela, il est normal d’aller chez un professionnel de santé. Le diagnostic peut se faire en clinique ou en radiologie. L’examen clinique se fait par l’analyse des articulations en cause avec des questionnaires posés au patient. L’examen radiologique se fait avec une radiologie standard. Les spécialistes ne laissent rien au hasard pour déterminer avec précision l’arthrose.

La ponction articulaire peut également révéler la présence d’arthrose chez un individu. Cela ne peut être réalisé que si ce dernier présente un épanchement liquidien. Le cas se présente généralement au niveau du genou du patient. Il est conseillé d’aller chez un spécialiste pour le diagnostic de l’arthrose car hormis les deux méthodes précédentes, aucune autre ne permet de l’identifier.

Le CBD permet-il de soulager l’arthrose ?

Le CBD a le privilège de calmer la douleur d’arthrose, c’est l’une des raisons pour lesquelles il est qualifié comme un remède antidouleur puissant les patients souffrant de cette maladie. La prise de ce produit pour l’arthrose doit se faire en complément d’un traitement médicamenteux, et uniquement dans l’optique d’adoucir les douleurs.

La douleur chronique associée à l’arthrose est non seulement à traiter mais elle peut aussi vous faire passer à l’insomnie. Elle constate, le gonflement et la raideur des articulations qui font tous partie de cette affection chronique, limitent les mouvements dans une large mesure. L’huile de cannabidiol pourrait vous aider dans ces cas. Elle a le potentiel d’aider les individus à faire face à une série de problèmes de santé médicaux.

Les preuves actuelles de l’action du CBD sur l’arthrose sont essentiellement historiques et testimoniales. En plus le cannabidiol ne provoque pas d’effets secondaires, contrairement aux médicaments contre la dégradation sévère, c’est l’une des raisons pour lesquelles il est indispensable pour cette pathologie.

Les propriétés antidouleur du CBD font du produit de plus en plus recherchés pour lutter contre les maladies dont les symptômes ne se développent qu’avec lenteur. En plus de contribuer à soulager les personnes atteintes d’arthrose, le cannabidiol pourrait agir sur le long terme et rendre moins grave les maladies chroniques comme l’arthrose.

Comment traiter l’arthrose avec le CBD ?

Il existe plusieurs traitements contre l’arthrose à part le CBD. Vous avez par exemple les traitements médicamenteux qui se font par l’utilisation d’antalgique, des infiltrations ou encore les anti-inflammatoires. Le paracétamol est un antalgique le plus fréquent et efficace pour soulager l’arthrose. Il existe toutefois d’autres antalgiques plus puissants, mais qui ne sont conseillés qu’à titre exceptionnel surtout pour les dérivés qui affectent le sommeil.

Comme anti-inflammatoire, on utilise généralement pour l’arthrose les anti-inflammatoires non stéroïdiens classiques et les topiques. Les premiers sont pris par voie orale comme l’ibuprofène tandis que les autres sont à appliquer directement sur les zones concernées comme les gels ou crèmes.

Les infiltrations sont des méthodes utilisées pour les cas graves. Elles consistent à injecter des corticostéroïdes dans l’articulation. C’est plus efficace pour permettre aux patients de bouger. En effet, lorsque les douleurs sont trop insupportables et que parfois les analgésiques ne changent rien, il faut recourir à ce genre d’alternatives. L’injection d’acide hyaluronique est également efficace pour lubrifier les articulations.

Pour l’arthrose il y a aussi les traitements non médicamenteux comme la consommation du CBD. Le patient peut par exemple user de méthodes naturelles et simples pour calmer les douleurs. Il peut appliquer du chaud ou du froid sur la zone douloureuse pour l’atténuer. Il est également recommandé de perdre quelques kilos pour certains patients pour diminuer le poids à supporter par les membres affectés. Les traitements chirurgicaux sont aussi monnaie courante aujourd’hui en plaçant une prothèse en plastique ou en métal par exemple.

Le CBD ou le cannabidiol est vraiment efficace pour traiter l’arthrose en plus d’être une méthode naturelle. Des études ont été réalisées sur les effets de ce produit sur cette maladie et notamment ses propriétés anti douleurs. C’est en 2016 que ces études ont montré des effets positifs. En effet, l’application du CBD sur les zones douloureuses des personnes atteintes d’arthrite chronique a permis d’atténuer les douleurs.

Le CBD peut aussi réduire considérablement le gonflement des articulations. Il est ainsi efficace contre l’infiltration des cellules et l’épaississement de la membrane. Les bienfaits de ce produit sont nombreux concernant l’arthrose. Les études réalisées ont permis d’affirmer que les propriétés de ce dernier comme antalgique, antidépresseur et anti-inflammatoire.

De nombreux spécialistes se sont aussi penchés sur les propriétés du CBD sur l’arthrose. Ils ont conclu que ce produit démontre de forts potentiels pour empêcher le développement des douleurs de l’arthrose.

Comment consommer le CBD pour le traitement de l’arthrose ?

Comme nous l’avons vu plus haut, le CBD est plus efficace en application directe sur les zones douloureuses. Il existe plusieurs formes de ce produit pour faciliter son utilisation. C’est le cas par exemple des gels ou crèmes de CBD que vous pouvez trouver dans les magasins ou les boutiques en ligne pour CBD.

Il vous suffit donc d’appliquer une couche sur l’articulation douloureuse. L’effet se fait ressentir assez rapidement après l’application. L’utilisation de ce produit ne présente aucun risque pour la santé. L’utilisation sur les personnes âgées est donc permise, mais dans le doute il est toujours préférable de consulter son médecin.

Le CBD peut être utilisé même en complément d’autres médicaments. Mais, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de l’utiliser. Il faut également respecter les doses prescrites pour éviter des effets secondaires. Les effets de ce produit sont différents pour chaque patient et en fonction de l’état de santé de chacun.

La consommation du CBD peut aussi faire par voie orale pour traiter l’arthrose. En effet, vous pouvez faire une infusion d’huile de CBD pour varier son utilisation selon votre préférence. Il faut toutefois se renseigner un peu plus sur les effets du produit et opter pour les produits avec des effets anti-inflammatoires et antidouleur. Il existe sous plusieurs formes au choix qui conviennent aux besoins de chacun.