Article invité sur Moralotop, l'occasion d'ouvrir à d'autres expériences et compétences. Comment écrire un article invité ? Proposez-le vôtre... de qualité bien sûr !Cet article va parler à tous les pères et mères.

Non seulement il est plaisant à lire, mais il sonne tellement vrai !

Du pur vécu et de judicieux conseils.

Bien vu Anne Stepourenko.

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc Hudry

En levant la tête du guidon, parfois, la réalité apparaît dans toute sa splendeur ou sa démesure !

 

Tout à leur quotidien, nos amis Marc et Sophie ne s’aperçoivent plus que leur ado grandit. Si bien sûr, les tailles des vêtements augmentent, les pieds prennent plus de place dans les chaussures, mais à propos de place, l’ado tout entier utilise davantage de volume ! Les faits sont là : Romain n’est plus un petit garçon ! D’ailleurs Julia non plus, du haut de ses 14 ans ! Et leurs parents alors?

 

Comment bien vivre ce constat ?

Repérez ce qui se passe en réalité

Une chose est certaine, chers parents d’adolescents, vos enfants, quelle que soit leur taille ou leur poids, resteront vos « petits » ! Mais question territoire, des tensions apparaissent. Romain par exemple commence à investir le séjour et il y laisse traîner ses affaires, suivi de près par sa sœur qui prend modèle avec ferveur ! La cuisine aussi ne vous appartient plus en propre (c’est le cas de le dire !!) : les assiettes sales et autres couverts circulent et prennent un malin plaisir à refuser d’entrer dans les tiroirs et les placards !

 

– Avez-vous la main sur tout ?

Il est un fait que tout ne dépende plus que de vous. Ma foi, un plateau qui traîne, cela prouve que votre ado sait se servir tout seul ! Sophie s’aperçoit du passage de Romain rien qu’à regarder ce qu’il a laissé éparpillé un peu partout ! C’est fou comme les ados reviennent à l’instinct animal ! Laisser une trace de sa présence, le faire savoir aux voisins, c’est un gage de vie, même si pour vous cela s’appelle : désordre ! Vous, papa, maman, ne décidez plus de tout, après tout le mal que vous vous êtes donnés pour maintenir l’équilibre, voilà que tout se déstabilise à nouveau !

 

– Mais qui pourrait vous aider, parents  ?

Qui irait déranger une psy pour du bazar dans un couloir ? Qui parlerait à un conseiller de la pile de linge chiffonné qui encombre l’escalier ? Et pourtant, c’est ce quotidien qui use les nerfs ! Et les ados le savent bien. Dans ces circonstances, vous n’avez de meilleur allié que vous-même ! Vous avez toujours le choix de faire monter la pression (et la mayonnaise !) ou de rester zen et fun ! Le quotidien, qui va durer un certain temps, vaudrait la peine d’être protégé… enfin en l’occurrence, c’est vous qui auriez besoin de vous protéger. Les envahisseurs sont là !

 

Conseils et idées.

 Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.1)  Étudiez le territoire

Redéfinissez les limites des espaces de chacun et des espaces communs.

Romain a grogné et ronchonné (Dieu merci, ça prouve qu’il est en bonne santé !) mais il a entendu le message. Il a bien essayé de faire valoir ses « droits » d’utilisation du lieu : il est chez lui non ? Mais Marc lui a fait remarquer que  chaque personne au foyer a également des droits, y compris les parents, qui, au passage, paient le loyer pour tout le monde. Quant au côté « devoirs »… heu, comment dire, la conversation s’est terminée par : « Bon, bon, ça va, tu me l’as déjà dit… »

 

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.2) Faites ce qui vous concerne et amusez-vous :

Julia a « oublié » de ranger ses chaussures de danse, qui traînent dans l’entrée… ne les ramassez pas ! Poussez-les du pied sous le canapé et attendez… Vous devinez la suite ? Ses chaussures ? Non, vous n’avez rien vu de tel ! Où sont-elles ? Mystère… Repoussez ce qui ne vous appartient pas, mais ne le rangez pas. Sophie a eu l’idée de collecter tout ce qui traîne dans une grande boîte au pied de l’escalier… on a dit tout, oui oui, tout : cahiers, chaussettes, papiers froissés, tablette, téléphone etc… Vous verrez, ça marche bien ! Et votre humeur passe au beau fixe !

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels. 3) Faites comme l’oiseau

Michel Delpech avait raison, dans une chanson il dit : fais comme l’oiseau ! Insouciant, léger, l’oiseau survole les situations sans se faire de mourron. Au besoin, mettez vos bras comme des ailes sur les côtés et faites « cui-cui » pour détendre l’atmosphère. Moins vous créez d’enjeux là où vous souhaitez une attitude précise, plus vous serez tranquilles. Si vous voulez de l’ordre, regardez autre chose que le fouillis… Si vous souhaitez du calme, fermez les yeux et chantonnez à voix basse… Si vous voulez vous dissocier, imaginez-vous sur la Lune ! Lorsque vous modifiez votre comportement, vous modifiez les réactions de la personne en face de vous.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.4) Laissez venir les solutions !

 Faites appel à votre partie créative ! Créez un personnage fictif qui vous accompagnerait : un fou du Roi, un Arlequin, un Troll, un Bon Génie… bref, une aide qui va trouver les solutions pour vous. Si vous êtes le plaignant,vous savez qu’à tout problème, il y a au moins 2 solutions ! Posant cela comme un postulat de base, vous êtes sûr de trouver une solution au départ. Si c’est votre ado qui se plaint, dites-lui qu’il peut également proposer ses solutions. Tout se négocie !

 

 Et maintenant

 

Non, un déménagement n’est pas prévu bientôt pour Marc, Sophie et leurs enfants !
Il est donc nécessaire de re-évaluer les espaces de chacun et de les respecter ensemble. Le changement, c’est le mouvement, et le mouvement c’est la vie !

 

Et vous parents,
Comment gardez-vous votre bonne humeur quand tout change si vite ?

 

Partagez ces solutions ci-dessous sur les réseaux merci !

Si vous aussi souhaitez proposer un article invité, cliquez sur ce lien