Garder_le_moral_dans_l_epreuve_Prive

Cet article :

Surmonter les épreuves et coups durs de la vie

met en lumière un texte intitulé : Réflexion sur l’épreuve.

Nous pouvons accepter une épreuve.

Nous pouvons la comprendre.

Mais en même temps éprouver de l’amertume.

De la tristesse, du regret.

Nous pensons que cela aurait été tellement mieux de ne pas avoir à la subir.

Dans ce sens, on peut dire qu’elle n’est pas encore terminée.

Quand peut-on dire qu’une épreuve est terminée ?

Quand nous sommes capables de nous en réjouir.

Il est possible qu’en apparence elle ne nous ait rien apporté.

Mais encore qu’elle nous ait fait perdre beaucoup de choses.

Et même des êtres qui nous sont chers.

Pourtant, après cette épreuve nous sentons que notre lumière, notre amour, notre force ont augmenté.

Et la paix et la joie nous envahissent.

C’est à ce moment-là seulement que nous pouvons dire :

nous avons surmonté l’épreuve.

Ce texte, repris et publié, par Christine Charles, m’a paru fort.

Et utile à tous.

Qu’en retirer ?

 Surmonter les épreuves, et coups durs de la vie
passe toujours par la même question : comment rebondir ?

D’ailleurs beaucoup pensent que la vie est elle-même une épreuve.

Concrètement, l’article Quel problème voudriez-vous résoudre ? vous permet de désigner un problème qui vous pénalise.

Qui vous empêche de vivre heureux.
Et mérite que vous lui tordiez le cou.

Ce peut être un coup dur que vous avez essuyé et vous vous demandez : comment rebondir après une épreuve ?

Voici l’un des problèmes répertorié :

Moralotop_probleme2Les gens qui ont connu un accident dans leur parcours professionnel peuvent-ils se relever de nouveau et repartir ?

 

Nous sommes au cœur du sujet.

Qu’on l’appelle accident, coup dur, obstacle, surmonter les épreuves est bien une préoccupation majeure, un incontournable.

Et un sacré problème à résoudre.

Ce texte ne clôt donc pas le débat, il l’éclaire.

Et suscite une question (au moins une !)

Si vous n’aviez pas à surmonter les épreuves et coups durs, si votre vie s’écoulait douce et paisible, si vous viviez de l’âge des couches culottes jusqu’au cimetière sans épreuves ni obstacles majeurs, bref, si aucun souci ne venait vous perturber, votre vie serait-elle plus ou moins agréable ?

La réponse semble évidente ?
Pas si sûr.

Et maintenantPrenez la parole :

Surmonter les coups durs et épreuves de la vie
est-il pour vous possible ?

Exprimez-vous, témoignez, chacun en ressortira plus fort !

 Partagez cet article en cliquant sur votre réseau favori, merci.