Article invité sur Moralotop, l'occasion d'ouvrir à d'autres expériences et compétences. Comment écrire un article invité ? Proposez-le vôtre... de qualité bien sûr !

Bienvenue à une nouvelle experte sur Moralotop : Marjorie LLombart.

Spécialisée dans la reconversion professionnelle des femmes, elle ne se cantonne pas à recommander une simple transition ou changement de poste. Marjorie va plus loin, et vous aide à trouver, Mesdames, le job qui vous fera vibrer.

Tout un programme, illustré par son premier article sur le site des solutions :

Je suis salariée et veux devenir entrepreneure, comment faire ?

Tiens…c’est vrai ça, bonne question, comment devenir entrepreneure ?

Suivez le guide, et commençons par fixer les données du problème.

 

Article invité Moralotop

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc Hudry
Estelle, 36 ans, est chargée de communication salariée en agence depuis 10 ans. Ce poste lui a beaucoup plu au début, mais depuis quelques années, elle commence à s’ennuyer. Il faut dire que ses perspectives d’évolution sont minces, ses missions sont routinières et la démotivation pointe de plus en plus le bout de son nez.

Elle songe à se mettre à son compte et devenir free-lance. Son entourage, bien intentionné, la prévient que ça ne va pas être facile, qu’elle a un bon job et que ce serait de la folie vu la crise actuelle de tout remettre en question. Et comme Estelle n’a pas fait d’école de commerce, elle doute sérieusement de sa capacité à devenir entrepreneure.

 

  • Faites le point sur vos motivations

Comme Estelle, vous en êtes arrivée au point où le salariat ne comble plus vos besoins. Vous avez une première partie de carrière réussie, des compétences affirmées mais il vous manque quelque chose.

  • Pourquoi voulez-vous devenir femme entrepreneure ?

Il est important de vous poser cette question avant toute prise de décision. Est-ce pour gagner en autonomie ? Pour pouvoir travailler à temps choisi et être seule maître à bord de votre navire ? Pour pouvoir choisir vos clients ? Pour gagner en diversité des tâches et relever un nouveau challenge ? Pour ne plus avoir de comptes à rendre à MéchantBoss ?

Si vos motivations relèvent d’une plus grande autonomie, diversité des tâches, nouveau challenge ou travailler à temps choisi : Bingo ! Vous mettre à votre compte peut être LA solution que vous attendiez.

Attention, si vous vous imaginez ne plus avoir de comptes à rendre à personne en créant votre activité. Au contraire, vos clients seront vos premiers donneurs d’ordre. Sans oublier l’administration, vos fournisseurs etc.

 

  • Préparez-vous à être une WonderWoman à 3 capes

Quand vous êtes salariée, c’est plutôt simple. Vous avez un statut précis qui est géré par quelqu’un d’autre que vous (les RH ou le dirigeant de la société), une mission précise qui est délivrée par votre manager et un mode d’action plus ou moins limité.

Une fois à votre compte, femme entrepreneure, vous allez devenir une véritable Super-Héros. A certains moments vous endosserez le costume de l’experte dans votre domaine, celle qui produit pour ses clients. D’autres fois vous deviendrez votre propre manager : celle qui met des processus internes en place, délègue les tâches qui ne sont pas votre cœur de métier et qui structure l’entreprise pour que l’activité se pérennise. Et enfin vous devrez aussi enfiler l’habit de chef d’entreprise : celle qui lève le nez du guidon, qui prend du recul sur l’activité et qui développe une vision stratégique et à long terme de votre activité.

 

  • Changez de posture et d’état d’esprit

A partir de maintenant, vous avez les pleins pouvoirs et devenez responsable de vos succès, mais aussi de vos échecs.

C’est un véritable changement de paradigme qui vous attend ! L’ingrédient nécessaire : la pro-activité. Vous n’attendez plus que votre N+1 vous dise quoi faire et comment faire. C’est à vous de décider et d’anticiper ce que vous allez faire et comment.

Fini aussi le salaire qui tombe pile poil à la même date tous les mois. Donc pensez à faire (suffisamment et en amont) tout le marketing nécessaire pour avoir des rentrées d’argent qui vous satisfont.

Donc si un client vous pose problème, qu’un fournisseur a du retard mais aussi que vous voulez avoir un flot de clients en continu, tout cela est de votre responsabilité. Évidemment, comme vous êtes une WonderWoman à 3 capes, rien de tout cela est un problème pour vous 😉

D’ailleurs, il n’y a plus aucun problème dans votre nouvelle vie d’entrepreneure, seulement des défis à relever !

 

Conseils et idées : Quelques propositions centrées sur vous.:

 

 Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.1)  Je fais le point sur mes atouts

Prenez le temps de faire le bilan de vos talents naturels, de vos ressources et de vos qualités qui se sont exprimées aussi bien dans votre vie pro que perso. Vous allez en trouver certaines qui étaient inexploitées jusque là et qui serviront votre nouveau statut de créatrice d’entreprise.

Vous avez eu un rôle actif dans une association ? Vous étiez la reine au bureau pour organiser les apéros ? Ou bien on vous appelait pour résoudre les situations tendues avec un client mécontent ? Organisation, gestion, compta, relation clients, toutes ces compétences vous seront utiles.

Faites-en donc la liste, ça gonfle aussi l’estime 🙂

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.2) Je fais appel à ceux qui savent quand je ne sais pas

A ce stade, nombreuses sont mes clientes et lectrices qui me disent « je ne sais pas quel statut choisir », « je n’aime pas me vendre », « je ne sais pas me vendre », « je ne sais pas comment faire un site internet ».

Parfois, cela suffit à les stopper dans leur passage à l’action.

Si vous voulez le meilleur conseil que j’ai reçu, ouvrez grands vos yeux : Vous ne réussirez pas toute seule.

La meilleure qualité des chefs d’entreprise qui réussissent est de savoir s’entourer. Donc si vous bloquez sur vos statuts, allez voir un expert-comptable ou la Chambre de Commerce et d’Industrie. Si vous avez du mal à vous rendre visible et faire votre marketing, faites-vous accompagner par un coach spécialisé car cela s’apprend. Et on peut même y prendre du plaisir ! Et si vous ne savez pas faire un site internet, déléguez à un professionnel ou à un étudiant selon vos moyens.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels. 3) J’organise mon nouveau rythme

Vous savez quoi ? J’ai une nouvelle incroyable pour vous. Vous allez à présent bâtir votre business à partir de votre style de vie. Et pas l’inverse !

C’est vous qui décidez de combien de clients vous voulez, quel chiffre d’affaires vous visez et combien de temps vous voulez travailler pour arriver à ces résultats. Et votre super allié va être votre emploi du temps.

Vous allez placer dessus tous les blocs temps nécessaire pour combler tous vos besoins : chef d’entreprise mais aussi femme, maman, épouse et amie. Et parce que tous vos besoins seront comblés, vous aurez une super énergie à mettre dans votre activité et vous serez donc plus performante.

Au fait, on aura peut-être l’occasion d’en reparler mais oubliez tout de suite « je vais devoir galérer pendant 2 ans avant de vivre correctement de mon activité » et autres « il faut travailler dur pour réussir ». Ce ne sont que des croyances limitantes.

 

 Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.4) L’entreprenariat n’est ni une science ni un art, c’est une pratique – Peter Drucker

 

J’aime beaucoup cette phrase. Comme au sport, c’est la régularité qui compte. Vous vous entraînez constamment à être une entrepreneure qui réussit.

Et si vous essayez quelque chose et que ça ne marche pas, vous en tirez des leçons pour la prochaine fois, vous ajustez et vous recommencez. Jusqu’à ce que ça marche. Easy 🙂

Et maintenant

 

 

Ma coach me répétait toujours : « Mieux vaut une action imparfaite qu’une parfaite inaction ».

Oui, vous êtes capable de devenir entrepreneure
et de quitter le monde du salariat.

Réussir s’apprend !

 

Et cela commence par une première action.

J’aimerais donc vous aider à passer à l’action :

– après avoir lu cet article, quel est le tout premier petit pas que vous pouvez faire qui vous rapprochera de votre objectif ?

– Quelles sont vos ressources ?

– Que vous manque-t-il ?

– Qui peut vous aider à combler ce manque ?

– Que pouvez-vous faire tout de suite pour faire avancer votre projet de création d’entreprise ?

 Comment devenir entrepreneure vous intéresse ?
Partagez ces solutions ci-dessous sur les réseaux merci !