Podcast de Jean-luc Hudry chaque lundi. Un podcast qui donne la pêche !

Réflexion sur le jugement pour ce

Podcast positif 18

separateur_Garder_moral-01

 

Il y a peu, quelques mois à peine, on trouvait l’équipe de France de foot fade et sans saveur

Personne ne l’aimait.

Le français de base s’en détournait, les journalistes critiquaient l’absence de proximité avec les fans, ceux qui ne chantaient pas la Marseillaise (pas les journalistes, les joueurs) leurs salaires comptant plus de zéros qu’ils ne connaissent de mots (ces mêmes joueurs) bref, 1/10 pour notre équipe.

Aujourd’hui changement de programme.

L’équipe pète le feu et l’on s’enflamme : on la voit aller loin, très loin dans ce mondial.

Tout cela parce qu’elle n’a fait qu’une bouchée des petits suisses.

On dit que c’est Deschamps qui a trouvé la clé.

La fameuse clé des champs qui transforme les ânes en chevaux de course

Et permet à notre équipe d’atteindre son but : rebondir.

Ce qui est le propre d’une équipe de foot.

Tant mieux.

Attention cependant car ces commentaires et soutiens à géométrie variable, sont un peu trop beaux pour être vraiment honnêtes.

Passez de « ils sont nuls » au « ils vont être champions du monde » rappelle que l’homme est prompt à voler au secours de la victoire.

Et que son jugement n’est pas toujours d’une grande fiabilité.

 

D’où 3 principes de vie dans ce « quitte ou double »

1) Ne jugez jamais à l’emporte-pièce ni sous le coup d’une émotion ou d’un évènement

2 ) Gardez-vous d’adorer le vendredi ce que vous bruliez le lundi.

3) Si l’on vous dit que vous avez du talent et que l’on a toujours cru en vous, vérifiez-bien que celui qui vous le dit vous le disait déjà… quand vous étiez seul à ramer dans votre coin.

Merci.

A lundi !

Écouter ce podcast positif 18 

Écouter d’autres podcasts audio ?

 Choisissez dans les thèmes ci-dessous et cliquez ici autres podcasts  

Podcasts de Jean - Luc Hudry. Choisissez et écoutez l'actualité vue sous un autre angle...

Partagez ce podcast positif sur les réseaux ci-dessous, merci.