Fichu stress qui vous gâche la vie. Déstresser est possible, et s'apprend. Mettez-vous en marche et apprenez à déstresser (vraiment) avec Moralotop.
A la suite du Printemps de l’Optimisme, conversation avec Murielle, une amie.

Murielle : Mouii… sympa tout ça, le Printemps de l’Optimisme, les gens qui se rencontrent en souriant, les débats, les tables rondes, tous ces beaux concepts mais bon…

Jean-Luc : Mais bon, quoi ?

– On n’y croit pas.
– On ne croit pas à quoi ?

– Beh, on ne croit pas à tout ça, vous faites un peu bisounours, vous, les optimistes.
– Mumu (ça fait tarte d’appeler une amie Mumu mais… j’assume !), Mumu, ai-je la tête et le parcours d’un bisounours ?

– Non, mais, par exemple, tu as dédicacé ton bouquin avec un tas de gens connus, c’est très bien, mais… l’histoire de Michel n’est pas optimiste.

– Son histoire, non, mais sa façon de la vivre, oui.
De s’en sortir.
Et de rebondir.
Quoi de plus important ?

– C’est vrai mais être optimiste n’est-il pas réservé aux rêveurs ?
– Loin de là. Va au bout de ta pensée, Mumu, au fond, pour toi, quel est le problème ?

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HudryMurielle : Quand on a des soucis, qu’une tuile te tombe sur la figure, tu oublies vite le Printemps de l’Optimisme et les discours qui vont bien, genre : Ça va s’arranger, il fera beau demain.

Bref, c’est bien beau d’être optimiste, je voudrais l’être moi aussi, mais c’est un peu « cul cul », cela n’aide pas celui qui est dans la mélasse, tu vois ? Et puis, concrètement qu’est-ce que l’optimisme change à ma vie ?

– Mumu, où serait Michel, aujourd’hui, s’il n’avait pas été optimiste ?

– Euh… Il ne serait plus là.

– Exact. Il ne serait plus là, en effet… rien que ça !

 

– C’est vrai, l’exemple de Michel est frappant mais les autres…
– Les autres ?

– Oui , ceux qui font des discours,
– Alors là, Mumu, tu me donnes une idée. Je peux t’en parler des heures ou écrire une tartine sur le sujet, mais, voici une autre solution.

– Que vas-tu me sortir encore ?

Un problème privé ou professionnel ? Des solutions gagnantes sur Moralotop dont la première... raisonnez SOLUTIONS ! Voilà le bon réflexe. Ensuite, suivez-nous...Une vidéo !

Elle met en avant d’autres acteurs que Michel, d’autres expériences, d’autres histoires.
Et d’autres situations concrètes.

Les exemples valent toujours mieux que les conseils.
Regarde-la Mumu.

Tu vas voir comment des gens transforment un état d’esprit optimiste en actions sur le terrain.

Les témoignages sont forts, certains bouleversants.

Et le point commun à ces personnes est qu’elles raisonnent solution.

– C’est ton truc ça : raisonner solution .

– Oui, je ne connais rien de plus fort.

Et de plus adapté à toutes les situations de la vie.

 

Comme l’optimisme, raisonner solution est un état d’esprit, une façon d’envisager les évènements, quels qu’ils soient, et d’agir pour favoriser le meilleur.

En lui donnant toutes les chances de se produire.

Cela a fait ses preuves !

Et maintenant

Comme Murielle, regardez la vidéo ci-dessous.

 

Inspirez-vous des exemples donnés par ces « spécialistes » de l’optimisme : des gens de qualité, qui ont rencontré l’adversité, parfois extrême, qui la rencontrent encore et qui, pourtant, vivent heureux.

Tout comme Michel dans  Craquer ou pas l’incroyable histoire vraie qui améliore la vôtre

On est loin des bisounours, et de l’image des « gentils » optimistes…

Qu’en pensez-vous ?

 Face à l’adversité, quelle place l’optimisme occupe-t-il dans votre vie ?


4 – Printemps de l’Optimisme : Agir positif…

Cliquez ci-dessous sur les réseaux, partagez l’optimisme, merci !

Conférences, Livres & Formations sur mesure

separateur_Destresser-01

Pour ne rien rater des nouveautés Moralotop,

Inscrivez-vous ici (gratuit) et recevez votre cadeau 🙂