Se libérer, se valoriser s'apprend : Moralotop vous y aide. Savoir se valoriser changer la vie. Vous aussi, rejoignez Moralotop !

 

Valorisez ce que vous produisez et acceptez de l’être par d’autres .

Pas pour montrer les muscles, ni satisfaire votre ego, mais parce que, d’une manière ou d’une autre, vous aidez vos amis, familles, collaborateurs, etc.

Vous valoriser est donc normal… simplement normal. Sans ostentation ni excessifs roulements de tambour et à une condition : valoriser aussi les autres.

 

L’article d’aujourd’hui s’intitule :

Livre à lire : Craquer ou pas ?

L’incroyable histoire vraie qui améliore la vôtre.

Il s’agit de la transcription d’une interview réalisée par l’équipe du site Mesacosan.

Pourquoi lui avoir dit oui ?

Parce qu’elle est jeune (ça, elle n’y est pour rien) et qu’elle ne se contente pas de ses acquis : elle aime imaginer, remuer, créer, proposer, développer, bref, aller plus loin que l’évidence… que du bonheur.

– Quooiiii ? Tu fais la pub d’un autre site que le tien ?

– Absolument, être ouvert aux autres est la meilleure chose qui puisse arriver.  Un livre à lire l’intéresse, tant mieux. Salutations et bon vent à Mesacosan, qui a su faire sa place sur le web et mérite son succès.

Voici donc cette interview publiée telle quelle (partie 1 ).

separateur_Valoriser-01
Jean-Luc Hudry est un auteur et un blogueur reconnu sur Internet et particulièrement sur Mesacosan. Au sein de la rédaction nous sommes d’ailleurs nombreux à louer la qualité de ses articles, toujours passionnants, parfaitement écrits et toujours riches en enseignements.

C’est donc avec un plaisir immense que nous avons saisi l’occasion de l’interviewer pour la sortie de son nouveau livre, « Craquer ou pas ? L’incroyable histoire vraie qui améliore la vôtre ».

 

Bonjour Jean-Luc.

Ces trois prochaines semaines nous allons faire découvrir aux lecteurs de Mesacosan des extraits de votre tout nouveau livre « Craquer ou pas ? » un livre captivant dont le récit débute avec l’histoire de cet homme qui, pour aider ses parents à sauver l’entreprise familiale, va quitter son emploi et sa situation confortable « temporairement ».

La réalité est que, sans le savoir, il va s’engager dans 25 ans de galères et de problèmes en tous genres. Une histoire, selon vous, de celles que l’on « ne souhaiterait pas à son pire ennemi ».

  • Alors pour commencer, ce récit est-il une simple fiction ou une histoire tirée de faits réels ?

Seul un scénariste hors pair pourrait inventer une telle histoire avec ses multiples rebondissements. Elle est 100 % vraie et vécue de A à Z.

C’est sa force.

 

  •  Au-delà de ces 25 ans de galères, c’est aussi et surtout le récit d’un homme qui a su surmonter les épreuves et accéder à des succès auxquels personne ne croyait. Sa capacité à « sublimer les épreuves » était-elle une qualité qu’il possédait ou une aptitude qu’il s’est forgé ?

Sans doute le personnage principal avait-il en lui cette capacité. Mais il n’aurait jamais pu imaginer vivre une telle montagne d’épreuves, aussi intenses et renouvelées dans le temps.

C’est au contact des réalités, en mettant les mains dans le cambouis, quoi qu’il lui en coûte,  qu’il a développé son aptitude à surmonter les épreuves. Et transformé ses faiblesses en atouts. En ce sens, elles lui ont rendu service !

Pour toute sa vie.

 

  •  Au-delà de ces aspects, c’est surtout le « style » littéraire de ce livre qui marque. Comment le définiriez-vous ?

« Craquer ou pas ? » est un livre d’un genre nouveau.

Il conjugue : histoire vraie + ingrédients et narration du polar
+ enseignements de vie + entretien avec l’acteur principal.

Une sorte de récit initiatique où émotions fortes et intensité dramatique cohabitent avec…  une bonne dose d’humour.

Cocktail détonnant et étonnant.

Mais c’est exactement ce qu’a vécu le personnage central.

 

  • Pour en revenir à vous, qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire ce livre et surtout, qu’espérez-vous qu’il puisse apporter à ses lecteurs ?
    Pourquoi écrire ce livre ?

D’abord, pour l’histoire, totalement hors norme, qui, c’est vrai, ferait un bon film.

Ensuite, depuis toujours,  j’aime les gens… c’est comme ça !

Raconter cette histoire vraie c’est les aider, les encourager, leur donner des clés de réflexion et d’actions adaptables à ce qu’ils vivent.

 

 C’est montrer que l’adversité, même forte, a aussi des failles.

Qu’en s’en donnant les moyens, elle peut être surmontée.

Montrer qu’un mental solide se construit jour après jour et que chaque marche gravie le renforce.

Il ne faut donc jamais jouer battu d’avance.

La première victoire est dans la tête.

Et c’est montrer enfin que les comportements qui fonctionnent dans des cas un peu « compliqués » marchent d’autant mieux dans des cas plus simples.

 

Finalement, ce livre booste le lecteur face à son adversité personnelle,

non à l’appui de simples conseils mais de vrais exemples.

Qu’il peut s’approprier et adapter à son existence.

D’autant – autre révélation – que l’adversité, les épreuves, ont aussi leurs bons côtés !

 

  • Pour terminer et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus qu’ils sont face à un livre qu’il faut absolument lire, et c’est l’avis de toute la rédaction de Mesacosan, que leur diriez-vous pour les convaincre eux aussi ?

L’optimiste a inventé l’avion.
Le pessimiste a inventé le parachute.

Les deux font partie de la vie.
Mieux vaut savoir les utiliser.

Et au bon moment.
Ce livre vous donne les deux : l’avion et le parachute.

De quoi voyager loin.
Plus efficacement.

Et plus sereinement.

La semaine prochaine, deuxième extrait de l’interview.

 Incroyable histoire vraie : Craquer ou pas ?Livre à lire

Cliquez sur livre à lire et choisissez votre  version papier ou ebook

 Vous connaissez quelqu’un qui a besoin d’un sérieux coup de boost ? Offrez-lui le livre.

 

Partagez cette interview sur vos réseaux (ci-dessous, merci)

separateur_Valoriser-01