Trucs et astuces de jean-Luc Hudry pour résoudre des problèmes privés et professionnel. De vraies solutions ces trucs et astuces concrets : Servez-vous en !

Langage optimiste : un nouveau jeu utile et ludique !

Que choisissez-vous ?

Lire la transcription ci-après ou regarder la vidéo qui suit ?

Prêt(e) ? C’est à vous !

Une excellente façon de soigner votre optimisme c’est de lutter contre le langage négatif.

D’ailleurs, si vous regardez autour de vous, vous avez une multitude de panneaux, d’indications, de signalisations, qui sont purement et simplement négatifs.

Aussi je vous propose un nouveau jeu…

Le jeu du langage optimiste

En quoi consiste-t-il ?

Et bien je vais vous donner 2 ou 3 mots qui sont négatifs remplacés, notamment dans les pays étrangers, par des mots qui sont plus positifs et qui veulent dire exactement la même chose.

A charge pour vous de trouver une indication, un panneau, une signalisation strictement négatifs en France – Dieu sait si nous n’en manquons pas – et proposer une appellation plus constructive, plus sympathique.

Langage optimiste : Exemples

Allez, je commence :

D’abord : Sens interdit : on le trouve chez nous mais dans plein de pays on trouve « one way » (cela veut dire qu’on va dans ce sens-là) ; on dit donc la même chose mais on le dit de manière plus positive.

Deuxième exemple : Pelouse interdite : ça c’est chez nous ; dans d’autres pays on voit « respectez les pelouses »

Autre appellation négative : « Fermé jusqu’au 15 juin » = « Réouverture le 16 ! »

Ou encore « Le président que je veux être » = « Le président que je serai ».

C’est parti !

Voilà… le jeu « Langage optimiste » est lancé.

Donc, à vous de trouver des indications négatives que l’on pourrait utilement remplacer par des constructions plus positives.

Lancez-vous !

Cela n’a l’air de rien mais c’est énorme car si vous regardez le langage négatif qui est diffusé – y compris dans nos livres d’histoire – vous comprenez pourquoi les Français sont pessimistes par nature.

Et maintenant, je vous laisse jouer.

Allez-y, si vous avez 1, 2, 3, 10 indications…

Car… plus on est de fous, plus on rit.

A vous de jouer !

Un dernier mot : cet article vous plaît ? Partagez-le, vous ferez plaisir à vos amis.

Et aussi, déposez votre commentaire dans la zone dédiée juste au-dessous. Je me réjouis par avance de découvrir vos phrases.

En résumé… vive le langage optimiste ! 🙂

Site pro : Conférences et Formations