Actu

Journée de la femme.

Des grands-mères.

De la solidarité.

De la culture.

De l’Europe.

Et bientôt :

Journée du canari, des plantes vertes, des feux rouges grillés, des cigarettes éteintes.

En attendant mieux, la journée des journées : celle où les joueurs de tennis français gagneront une compétition.

Donc, aujourd’hui, c’est :

la journée de la gentillesse.

Et d’abord qu’est ce que la gentillesse ?

Selon wikipédia, la gentillesse est l’acte ou l’état d’être… gentil. (Merci).

Elle est caractérisée par la bonté et le comportement de bienfaisance, caractère doux, tendre et soucieux des autres. Elle est connue comme une vertu, et reconnue comme une valeur dans de nombreuses cultures et religions. 

Quelle signification concrète ?

C’est simple, chers amis, la société veille sur votre bien être.
Et sur le vivre ensemble, désormais très tendance.

La journée de la gentillesse
est donc un moyen de relier les hommes.

Et de remonter le moralà tant de gens qui en ont bien besoin.

En tout cas, pas le choix, aujourd’hui, vous êtes gentils, na !

Ce qui change bien des choses.

separateur_mieux_etre-01

Ainsi :

Vous vouliez dire ses quatre vérités à Gisèle, redoutable chef comptable à l’ancienne ?

Pas de chance, c’est la journée de la gentillesse, révisez votre copie !

Au lieu de lui dire :

Gisèle, vous êtes si aimable qu’on croit chaque matin que vous enterrez quelqu’un.

Vous donnez le bourdon à tout l’étage, bon dieu, mais quand donc partez-vous en retraite ?

Dites-lui plutôt :

Chère Gisèle : Comment nous remettrons-nous de votre départ en retraite (d’ailleurs prévu pour quand ?)

Tout l’étage regrettera votre sourire, certes rare, mais qui n’en a que plus de prix.

Aahh Gisèle, ce sont les meilleurs qui partent en premier… snif.

Bon, c’est un peu faux-cul, d’accord, mais c’est la journée de la gentillesse, oui ou non ?

separateur_mieux_etre-01

Autre exemple.

Votre conjoint a pris 9 kilos.
Et n’en manquait déjà pas.

Dans une journée « normale », hors journée de la gentillesse, votre méchanceté naturelle vous aurait conduit à quelque chose du style :

Donne-moi un baiser, c’est une gourmandise qui ne fait pas grossir… elle.
Et paf… prends ça.

Ou encore.

C’est parce que les baleines sont fortes en natation que tu nages si souvent ?

Euh hum… là, on est dans le délicat, le fleuri, le printanier.

Normal, vous êtes méchant, cruel, féroce.
Pas là pour faire dans la dentelle.

Ni pour booster le moral de votre conjoint.
Vous êtes méchant, na.

La preuve ?
Vous remettez le couvert.

Pourquoi je te vois partout ?
Parce que tu es gros(se).

Amis de la poésie, bonsoir !

separateur_mieux_etre-01

Méchant 364 jours par an ça forme son homme.

Et gentil 364 jours par an ?

On connaît peu d’exemples (peut-être vous) sans quoi la journée de la gentillesse serait inutile.

D’ailleurs, rappelez-vous :

Êtes-vous fier de ce commentaire mielleux que vous avez émis sur ce pauvre Hubert et son rendez-vous raté avec M. Saké, c’était gentil ça ?

Rien du tout !

C’était méchant, petit, cruel même.

Et la queue de poisson faite l’autre jour à cet automobiliste pour l’empêcher de passer tout en faisant semblant de ne pas le voir.

C’était  digne de la journée de la gentillesse ?

Non plus… en effet.

Mais vous êtes excusé puisque c’était une journée « normale »… loin de toute gentillesse, aujourd’hui célébrée.

separateur_mieux_etre-01

Au final :

Les journées de ceci ou de cela ont naturellement de bons et moins bons côtés.

Chacun a ses arguments.

Dès lors que le côté positif l’emporte et qu’elles contribuent à un meilleur moral – même temporaire – alors, je marche.

Sans illusions, sans attentes excessives, mais je marche quand même.

Vous marchez aussi ?

Alors SVP, dites-moi quelque chose de gentil.

Gentil mais sincère (pas comme avec Gisèle).

Évitez la flagornerie.

Quelque chose d’aimable, de délicat, prévenant, courtois.

Et authentique.

Allez-y c’est la journée de la gentillesse oui ou non ?

Et puis, rappelez-vous que la vraie gentillesse est naturelle.

Qu’elle n’attend ni gratitude ni contrepartie.

C’est à vous.

separateur_mieux_etre-01

Comment… c’est difficile de dire quelque chose de gentil ?

Oui, ce n’est pas si évident.

Donc la journée de la gentillesse a du bon car elle nous enseigne à dire les choses.

OK, je commence.

J’ai plaisir à écrire pour vous.

A lire vos commentaires.
A y répondre du mieux possible.
J’ai plaisir à animer la communauté Moralotop.

Merci pour cette immense joie de vous voir me suivre sur ce blog et sur d’autres plateformes.

 Aussi, pour finir, et en confidence :

J’ai toujours su me défendre contre la méchanceté.

Pas contre la gentillesse !

A vous la parole… que pensez-vous de cette initiative ?

 Cet article vous plaît… et vous aide  ?
SOYEZ GENTILS, partagez-le sur les réseaux,  merci.

Retrouvons-nous ici