Mieux , c'est mieux être avec les autres et avec soi, et mieux vivre, tout simplement. Moralotop vous aide…à faire mieux !

 

 « La jeunesse n’est pas une période de la vie, c’est un état d’esprit, un effet de la volonté

Une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
Une victoire du courage sur la timidité,
Du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années,
On devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.
Il demande, comme l’enfant insatiable : et après ?
Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir.
Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.

Si un jour, votre cœur était mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard. »

 

Ce texte sur la jeunesse est extrait du discours d’adieu du Général Mac Arthur
aux étudiants de l’école Militaire de West Point, 1962.

La ligue des optimistes de France vient de le publier

Je ne résiste pas à l’envie de le partager avec vous, il y a tellement de jeunes vieux

 

Certes, le corps trahit parfois son âge, il demande grâce ou rappelle -parfois douloureusement – qu’il est là.
Et qu’on ne peut pas grand-chose sans lui.

Mais il n’est qu’une enveloppe, une sorte de peau de banane, en dessous de laquelle il y a le moteur : l’esprit.

C’est pourquoi rester jeune dans sa tête est si important.
Si le moteur fonctionne, le reste fonctionnera aussi.

Je vous souhaite le meilleur des moteurs : entretenez-le, peaufinez-le, faites-lui des câlins, alors…

la jeunesse ne vous quittera pas.

 

Regardez la vie sans émerveillement béat, mais avec curiosité, l’envie de découvrir, d’apprendre, de construire.

Transmettez envie, enthousiasme, goût de faire des choses.

La jeunesse est là.

 

Rester jeune c’est savoir que tout est ouvert, que le meilleur est à venir, non par incantation, mais parce que vous y travaillez.
Et que vous influencez votre devenir.

 

Un jour, comme employeur, je reçois un jeune de 19 ans.

La conversation s’engage, nous évoquons l’avenir et, très vite, il me parle de… sa retraite, visiblement son seul objectif !

J’en suis tombé de l’armoire…

 

Puissiez-vous rester enthousiaste, intéressé par mille choses, les fleurs, le business, le sport, l’accouplement des sauterelles en Basse-Normandie, peu importe, mais intéressé et actif.

Et, je le répète souvent, parce que c’est vrai, pour moi la jeunesse se résume ainsi :

 

Je compte bien faire des choses jusqu’à mes 100 ans.

Après… je verrai.

Restez jeune !

2 citations pour finir.

« La jeunesse est une courte erreur et la vieillesse un long regret.

La jeunesse est une ivresse sans vin et la vieillesse un vin sans ivresse».
Et maintenant

 

 

Et vous :

Préférez-vous les jeunes vieux ou les vieux jeunes ?

Merci de partager ci-dessous votre goût de la jeunesse !

Retrouvons-nous aussi ici