Booster_sa_carriere_Pro

 Chaque mois, je reçois des dizaines de demandes de contact.

De quoi constituer un « sacré beau réseau » avec des chiffres qui donnent le tournis.

Pour faire simple, considérons ici les demandes émanant des seuls réseaux sociaux et professionnels.

Réseaux sociaux : 6 bonnes réso… lutions !

Le problème ?

Moralotop_probleme2Travailler les réseaux sociaux prend tellement de temps que le dodo en pâtit parfois.

Et on ne sait pas bien quoi faire ni par où commencer.

Voici  donc mes trucs, que, pour accroitre votre visibilité sur les réseaux sociaux,  je vous invite à tester.

 

Solutions

1)  Vous recevez des demandes de contact ?
Faites le ménage !

En effet :

Si vous êtes sollicité, vous recevez principalement :

a) des demandes « mécaniques ».

J’ai publié ou commenté des articles sur un réseau professionnel, … bingo… me voilà la cible de ceux qui demandent à entrer en contact avec toute personne montrant le bout du museau.

Ne sachant rien de mes activités, évoluant dans une sphère sans rapport avec la mienne, ils entendent pourtant ajouter mon scalp à ceux des milliers d’amis qu’ils comptent déjà.

Record en date : un homme comptant plus de… 12.000 contacts, il pourrait remplir deux Zénith !

Si j’avais répondu oui à sa demande, je crois qu’il m’aurait oublié dans la seconde.
Ou pire, encore, il ne s’en serait même pas rendu compte.

Vous l’aurez compris, j’adooooore ce genre de demandes…

Vous recevez ausi…

b) des demandes intéressées.

Plus que les précédentes, ces demandes s’appuient sur la personne qu’elles convoitent.
Son profil a été (un peu) étudié d’où la conclusion qu’en tire le demandeur :

Tiens se dit-il, ce  gars a fait 3, 4 trucs dans sa vieil publie sur les réseaux sociaux,  il a des lecteurs sur son blog… en plus il a des projets… mmmoui…. c’est peut-être un bon cheval… il pourra me servir… à quoi, je ne sais pas, mais « je le mets » dans mon « réseaucontact », on ne sait jamais…

Dans la foulée, je reçois une demande de contact, via l’incontournable et très poétique formule :

Bonjour, J’aimerais vous compter parmi mes contacts directs sur…  Cordialement + Signature.

Élargir son « social network » réseau impose-t-il ce genre de formule établie, impersonnelle au possible, que tout le monde (ou presque) s’envoie sans même la modifier ?
C’est sec comme un coup de trique.

Là encore, j’adoooore…(moral à plat)

Enfin, on vous envoie…

c) des demandes authentiques.

Ici, on change de catégorie.

Ces demandes de contact viennent de personnes réellement intéressées par mes activités.

Soit à titre personnel, soit parce que des synergies sont possibles avec les leurs.

Cela devient donc intéressant et là se trouve la justification des réseaux sociaux.

 

Mais il  y a parfois des personnes réservées ou peu à l’aise avec l’écriture qui, bien que sincèrement désireuses d’entrer en contact, en restent à la formule préétablie vue plus haut.

Il faut alors investiguer davantage.
Améliorer son réseau relationnel passe par là.

 

Solutions

2 ) Remplissez la corbeille.

Pas de la mariée, celle de votre ordinateur.

Mettez-y sans délai – et sans aucun regret – toutes les demandes de type mécanique.

Booster son réseau, oui, mais pas à n’importe quel prix.

On n’est pas du bétail…

 

Solutions

3 ) Prenez l’initiative.

Pour les autres demandes de contact, voici, très exactement, ce que je réponds.

Bonjour (avec le prénom svp !).

Merci pour votre demande.

Une relation de qualité, mutuellement fructueuse, se construit.

Comme je n’imagine pas empiler les contacts et compter 8.426 amis dont je ne connaitrais que les 100  premiers, merci de m’en dire un peu plus sur vous.

Et sur votre intérêt pour mes activités.

J’aurai plaisir à vous lire, ici.

Ou sur le blog Moralotop.

A votre convenance.

Bien cordialement + Signature.

 

Très souvent, s’ajoutent quelques propos personnalisés.

  • Soit en réponse à un message qui l’était lui-même.
  • Soit parce que le profil de la personne me parle.

 

Certes, il s’agit d’un message à chaque fois reproduit.

Mais au moins ai-je fait l’effort de sortir des formules minimalistes, impersonnelles et que chacun se repasse à l’envi.

 

Enfin, prêter une attention sincère à celui qui vous sollicite est la moindre des choses pour développer son réseau.

C’est pourquoi, bien sûr, je réponds à chaque personne.

Cette approche  – un peu chronophage –  amorce le dialogue de manière plus humaine et permet de passer à la suite.

 

Solutions

4 ) Sortez la loupe.

Ceux qui ont ignoré mon message sont rayés de la liste des contacts en attente.

Leur intérêt n’était que de façade, automatique, ou pas suffisamment fort.

Une autre fois peut-être…

Pour les autres, sortez la loupe !

Non pour vous transformer en Sherlock Holmes  mais pour creuser un peu les réponses reçues.

Car bâtir ne se fait pas sans creuser d’abord.

Et c’est là que booster son réseau social professionnel est passionnant.

Car parmi les réponses au message, figurent des perles.

Je n’avais pas osé… j’ai cru vous déranger… j’ai pensé que… suivis de longs messages relatant des vécus, des expériences, des projets, des idées, bref, montrant des gens pleins de talents.

Et d’envie de faire.

Alors je dis oui, oui, oui… établissons le contact.

 

C’est là que le mon réseau relationnel prend de la consistance et qu’un réseau virtuel amorce sa transformation en réseau réel.

C’est là qu’est le plaisir d’accueillir des « têtes nouvelles ».

Bref, c’est là que l’humain rencontre l’efficacité, comment un entrepreneur pourrait-il s’affranchir de l’un ou l’autre ?

C’est comme ça  que j’ai rencontré des personnes remarquables, blogueurs, coachs, entrepreneurs et bien d’autres, avec qui une collaboration est en marche.

 

Élargir votre influence sur les réseaux sociaux c’est donc :

  • installer ces filtres.
  • éliminer l’inutile.
  • agir.
  • être patient,

mais ce n’est pas fini, pensez également à :

 

Solutions

5 ) Arroser votre « réseaucontact ».

Arrosez-le comme une plante qui demande à grandir.

Un réseau est une équipe, c’est-à-dire l’addition d’expériences et de talents.

Il est  l’ingrédient nécessaire au succès car personne, fut-il le meilleur, le plus talentueux, le plus travailleur ne peut rien de grand s’il est seul.

Améliorer son réseau relationnel c’est donc l’arroser régulièrement.
Prendre des nouvelles, se rencontrer physiquement, tôt ou tard, avec chacun de ses membres.

 

C’est créer une vraie relation, non dans le but de profiter de l’autre, mais de développer quelque chose avec l’autre.
Bref, c’est établir une relation gagnante.

Même si cela va trop lentement, faute de temps… qui ne court pas après le temps ?

Et justement, développer son réseau relationnel et professionnel, c’est  prendre le temps de le faire. Cet article aura un bienfait : m’y pousser davantage.

Voilà donc une sixième résolution qui s’ajoute aux cinq premières !

separateur_Booster_carriere-01

DERNIÈRE MINUTE : (authentique).

A l’instant où je rédige ces lignes arrive une demande de contact de la part de B…

Je vais voir : beau profil, professionnel, solide expérience… mais la sempiternelle demande formatée :

Bonjour, J’aimerais vous compter parmi mes contacts directs sur

Grrr… c’est un gag ?

  • Comment ne pas penser à celui qui reçoit pour la Nième fois le même message ?
  • Comment ne pas se mettre à la place de celui à qui l’on écrit ?
  • Comment développer son réseau sans développer son approche de l’autre ?

J’avoue que cela m’échappe… je vais donc actionner ma botte de Nevers perso, le fameux message :

Bonjour B…  merci pour votre demande.  Une relation de qualité, mutuellement fructueuse, se construit …. (et ainsi de suite, voir plus haut).
Décidément, accroître son influence sur les réseaux sociaux…  c’est du boulot !

 

Et maintenantBoostez votre visibilité sur les réseaux sociaux :

Lisez l’article suivant : Développer son réseau : 3,2,1 partez !

 Si cet article vous plaît, partagez-le sur les… réseaux, c’est le moment ou jamais, merci.

Conférences, livres, ateliers, coaching : retrouvez-moi ici.