Le plus grand risque est de ne pas prendre de risque, entreprendre, c'est vivre. Et entreprendre on connait sur Moralotop !

Il y a la foire de Paris, la foire du Trône, la foire aux vins et ceux qui les fréquentent : les enfoirés.

Il y a aussi la foire aux livres.

Or, dirait Lapalisse, qui dit foire aux livres dit livres.

Bel argument qui pèse son poids : une bonne livre.

Cela dit :

Comment écrire un livre ?

Moralotop_probleme2C’est le problème !

 

Retenez-moi ou je commence demain…

Nombreux sont les candidats à l’écriture d’un livre, mais une minorité franchit le pas : peur de la page blanche, du manque d’inspiration, peur de se lancer, manque de temps, etc.
Malgré tout, bonne nouvelle, environ 70.000 livres voient le jour chaque année.

 

Alors : comment écrire un livre ?

solutions1) D’abord, ne pas vouloir concurrencer Flaubert.

Ni J.K. Rowling, cette anglaise qui a accumulé les livres… sterling surtout.

 

 Ensuite, livre de poche ou livre en ligne ?

Franchement, peu importe :

Moralotop_solutions2) Trouvez d’abord votre sujet.

Et racontez une histoire passionnante pour vos lecteurs.

Une histoire qui les fait voyager ou, au contraire, proche de leurs problèmes et préoccupations, un récit auquel ils s’identifient pour l’avoir plus ou moins vécu ou pour l’imaginer.

 

Proposez-leur :

  • Un ouvrage leur apprenant quelque chose de précieux au quotidien.
  • Un opuscule qu’ils lisent, au bureau à midi, dans les transports ou dans leur lit : un livre de chevet.
  • Un recueil qui manie le paradoxe, le grave et le léger, le compliqué et le simplissime, le droit et le tordu.

Si possible, un livre amusant à lire.

Qui parle de choses sérieuses sans se prendre au sérieux, le message passe tellement mieux.

 

Comment écrire un livre ?

solutions3) Prenez la vie au mot.
Décrivez-en les maux.

Ceux qui piquent le nez, la moutarde de Meaux.
Les maux auxquels on réfléchit, les maux de tête.

J’en suis sûr, chers lecteurs, vous me comprenez.
A « demi-maux ».

 

Comment écrire un livre ?

Moralotop_solutions4) Encouragez, faites réagir pour bondir et rebondir.

Donnez au lecteur l’envie d’avoir envie.
Un moment de récréation instructive, d’apprentissage décontracté.
Un livre, c’est de la belle… ouvrage en quelque sorte.

Alors n’ayez pas le tract… euh… le trac, lancez-vous !

 

Comment écrire un livre ?

Moralotop_solutions5) D’abord le décrire.

Décrire des situations, des gens, des parcours, des tranches de vie.
Celle de Tom par exemple.
En un ou plusieurs TOM, du fond de sa case, ce n’est pas l’oncle qui dira le contraire.

 

Écrire un livre c’est parler à vos lecteurs

de ce qui leur parle.

Un écrit doit toujours parler.

Cher(e) lecteur/lectrice, avant de lire il faut écrire.

Tiens… c’est justement ce que j’ai entrepris.

Préparant Moralotop 2, j’ai commencé par noircir du papier.

J’ai tant de choses à vous dire.
2 pages, puis 4 puis 8… j’en suis à 113.

Je devais donc vous le dire,

c’était écrit…

j’écris un livre !

 

Et justement, qui disait qu’un grand livre commence longtemps avant le livre ?

Quoi qu’il en soit,

Je rêve juste d’un livre qui vous aide.
Un peu, beaucoup, énormément.


Un livre avec du volume.
Un livre à la page quoi !

Patience, ça vient…

 Et vous, écrire un livre vous tente-t-il ?

 

PS : Dernière minute : le livre est écrit (cliquez sur ce lien) !

 Merci de partager  cet article sur les réseaux ci-dessous…  selon vos préférences bien sûr.

Pour ne rien rater des nouveautés Moralotop cochez la case « Recevoir les nouveautés » située sous l’espace « Commentaire » un peu plus bas.

 Conférences, Livres, Ateliers, Coaching : retrouvez-moi ici