S'autoriser à aimer, vous lancer, vivre, quel beau programme ! Rejoignez Jean-luc Hudry, s'autoriser à être heureux, va devenir plus simple pour vous.

 

Vous entendez souvent parler du bonheur et avez votre propre définition du sujet.

Comme une majorité de gens, vous l’espérez, l’attendez, et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour le tutoyer enfin, ce fameux bonheur.

Or, si l’on en parle autant c’est que la recette n’est pas si évidente, d’où la question :

Comment vivre heureux ?

Y répondre, nécessite d’exposer un important problème :

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HudryLa plupart des gens remettent leur bonheur à plus tard,  lorsqu’ils auront plus de temps, d’argent, d’amis, de compétences, plus de tout.

Ils pensent être heureux après avoir atteint leur objectif : un poste, une position sociale, le grand amour avec Max/Zoé, une maison bien à eux, des voyages au bout du monde, etc.

Erreur majeure !

Raisonner ainsi, c’est confondre réussite et bonheur,
deux états pourtant bien différents.

Et si, bien sûr, le succès alimente l’état de bonheur, il n’en est pas l’essentiel, loin de là.

Voyons pourquoi en prenant un exemple :

Depuis votre plus jeune âge, vous rêvez d’un bateau. Pendant des années, vous avez… ramé pour vous l’offrir. Aujourd’hui, c’est fait, il est là, vous le contemplez : vous êtes heureux, tout simplement.

Ensuite que se passe-t-il ?

Lorsque que la réussite frappe à votre porte
les choses se déroulent en quatre temps :

  • a) Votre objectif est atteint.

État jouissif, vous vous délectez de la situation, la savourez encore et encore en pensant à toutes les ressources que vous avez du mobiliser pour en arriver là.

Tous les obstacles que vous avez dû surmonter, chapeau l’artiste.

Vous n’en croyez pas vos yeux, le bateau, VOTRE bateau, n’attend que vous.

Comme une fourmi vous embarquez, débarquez, remontez, redescendez, l’explorez de bas en haut, dans ses moindres recoins, vous, le marin, vivez sur un nuage, vous invitez vos amis, tout le reste s’efface, bref, le bonheur… HEU-REUX !

 

  • b) Peu à peu, votre bateau devient un élément « normal » de votre vie.

Il s’inscrit dans votre décor, vos habitudes, votre réalité, le sentiment de bonheur est encore là, mais moins intense qu’au début car, au fil de l’eau, vous oubliez d’apprécier ce bateau qui vous a tant fait… chavirer de bonheur.

 

  • c) Soudain, surgissent (plus fort qu’avant) ses défauts et inconvénients.

Ils vous font de plus en plus râler et ouvrir la boîte à regrets. Décidément trop petit, trop grand, trop coûteux, pas assez stable, j’aurais dû… etc.
Le Nirvana du début se transforme en contrariétés diverses.
Qui grandissent et se multiplient.

 

  • d) Alors vous vous mettez en quête d’autre chose.

Remplacer votre bateau par un autre plus ceci ou plus cela ou confier votre désir de bonheur à une nouvelle source.

Au terme de ce processus, hélas, si répandu :

Comment vivre heureux redevient votre leitmotiv.

C’est ainsi qu’une multitude de gens cherchent le bonheur sans jamais le trouver.

Et repassent continuellement par la case départ.

Cette histoire est réellement arrivée à un de mes amis qui rêvait d’un bateau depuis plus de 30 ans. A 62 ans, il a enfin pu s’offrir un 16 mètres (jolie bête) devenue, depuis, son cauchemar.

 

Et si l’on peut évidemment trouver des gens heureux (heureusement),

la plupart courent après le bonheur sans réaliser
que la clé d’une vie réussie, heureuse,
n’est nulle part ailleurs que dans leur façon de voir
et de vivre les évènements.

Et quand ils le comprennent enfin, il est trop tard…  ça sent le sapin.

Qu’en retenir ?

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.1 ) Faites la différence entre plaisir(s) et bonheur.

Le bonheur n’a rien à voir avec une possession ou une réussite quelconque. Et le processus décrit plus haut fonctionne aussi avec les humains ! Passer régulièrement de l’un à l’autre peut vous procurer du plaisir, pas vous rendre heureux.

 

 Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY.Des solutions testées et efficaces. Essayez-les vous aussi !2) Vivre heureux est un état d’esprit.

Indépendant des circonstances et évènements de votre vie. Celles-ci ne sont que des éléments de déplaisir ou de plaisir, rien de plus.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.3) Vivre heureux n’est donc ni pour demain ni pour les calendes grecques mais pour… tout de suite.

En l’état de ce que vous possédez de matériel et d’immatériel. En accord avec vos valeurs, votre fondamental non négociable.
Et au vu de tout ce que vous avez la faculté d’accomplir ici-bas tant que la vie vous habitera.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.4) Repérez et vivez les petits moments de bonheur !

Des choses insignifiantes, fugaces, temporaires, bref, des petits riens qui donnent la pêche.

Comment ?  L’article suivant vous en dira plus…

 

Et maintenant

 

 

Qu’en pensez-vous ?     Être heureux est-il facile pour vous ?

Vous aimez cet article ?
Diffusez-le en cliquant ci-dessous sur les réseaux, merci.

separateur_Autoriser-01

Pour ne rien rater des nouveautés Moralotop,

Inscrivez-vous ici (gratuit) et recevez votre cadeau 🙂