Garder le moral dans l'épreuve y compris dans votre vie privée, Moralotop est votre meilleur allié. Garder le moral, il sait vous l'apprendre ! Rejoignez-le

La vie est souvent injuste, pénible, compliquée.

Les plus méritants ne sont pas toujours récompensés, les maladies et accidents frappent aveuglément, les épreuves touchent ceux-ci en épargnant ceux-là, même la durée de vie varie d’un terrien à l’autre, c’est dire combien est injuste cette « life ».

Et quand, à ce réjouissant tableau s’ajoutent conflits, exactions, violences insoutenables, vous auriez le droit d’y perdre votre latin, votre foi en la vie, votre envie de vous réaliser.
Et même celle de faire des enfants pour éviter de leur léguer un monde en déliquescence.

D’où le problème :

Comment être heureux malgré les évènements ?

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc Hudry

Comment garder le moral face à l’adversité et aux circonstances dramatiques ?

Faute de mieux, beaucoup laissent Miss Cata s’emparer de leurs pensées et leur souffler un discours désabusé, catastrophiste, type : Tout fout le camp, le monde va à sa perte, et toi aussi… »

Alors, ils se réfugient au BDPP (Bureau des Pleurs et Plaintes) jurant de tout leur être que c’était mieux avant  quaujourd’hui on ne croit plus en rien et que vivre heureux relève de l’exploit.

Ne quittez pas la lecture, vous êtes bien sur…  Moralotop !

Et c’est justement son rôle : s’appuyer sur les évènements pour faire entendre un autre son de cloche, développer une autre vision des choses et parler « Solutions » là où seuls les problèmes ont droit de cité.

En voici quelques-unes.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels. 1) Acceptez ce qui ne peut être modifié.

La France vient de connaître l’horreur.
Des innocents sont tombés, la souffrance s’est propagée, point besoin de développer davantage.

Quelques semaines avant, des otages avaient perdu la vie dans des conditions qui soulèvent le cœur.
Il y a quelques jours, dans un autre registre, un vol s’est abîmé en mer entraînant plus de 200 personnes dans une fin aussi monstrueuse que prématurée.

Et l’on ne compte plus les nouvelles toutes plus atroces, plus injustes, les unes que les autres.

Le point commun à ces drames est leur caractère définitif et c’est cela, d’abord, qu’il convient de gérer.

Car si l’émotion étreint chacun, les faits sont têtus et s’imposent à tous : rien ni personne ne pourra les effacer comme une éponge efface la craie du tableau.

Ces faits sont là.
Tristement là mais indélébiles.

Pour avancer et mieux vivre ces pénibles moments, le seul choix est de les accepter puisqu’ils sont désormais inscrits dans le marbre et dans l’histoire.

Il ne s’agit d’être ni résigné, ni passif mais simplement en phase avec la réalité, aussi cruelle soit-elle.
Si vous ne le faites pas, en plus de votre vain passage au BDPP (Bureau des Peurs et Plaintes), vous ouvrirez la boîte à regrets qui, à son tour, vous fera vivre d’inutiles et pénibles instants.

Avec un moral plus bas que bas.

Vous « reconstruire », retrouver le moral, passe donc par cette incontournable phase d’acceptation de l’évènement ne pouvant être changé.

 

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.2) Ne culpabilisez pas.

Lorsqu’un drame survient, sous votre fenêtre ou à l’autre bout du monde, la tentation est grande de l’endosser.

Et plus encore lorsque vos valeurs sont en cause et qu’elles ont été bafouées.
Parfois même, vous « vivez » ce drame comme s’il était vôtre et que vous y aviez une quelconque responsabilité.

Normal, vous êtes de chair et d’os, sensible, non totalement indifférent au malheur de vos congénères, bref, vous êtes humain.

Et c’est si bon d’être humain.

Mais vous n’êtes qu’un.
Le plus érudit, le plus riche, le meilleur de tous, ne fait toujours qu’un.

Un dans un monde qui le dépasse.
Dont il ne comprend pas toutes les données.
Ni toutes les réponses.

C’est pourquoi vous n’avez pas à endosser tous les évènements dramatiques de ce monde.

Vous avez même, sans aucun égoïsme, le droit de vivre heureux, et vous le serez d’autant plus que vous savez :

  • faire preuve de compassion pour ceux qui sont dans la douleur,
  • aider autant que vous le pouvez,
  • vous préserver car vous avez votre propre histoire à écrire,
  • savourer tout ce que la vie vous a donné.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.3) Agissez, à votre niveau, mais agissez.

Beaucoup sont dans l’incantation, la déclaration, la posture, et disent fermement ce qu’il faudrait faire pour résoudre tel problème ou éradiquer tel mal.

C’est beau.
Mais inutile.

Seule l’action compte.
Certes, mieux vaut réfléchir avant d’agir !

Mais une fois le débat mené et la réflexion construite, ne tergiversez plus, retroussez-vous les manches et allez au charbon.

Pas besoin de mener l’action du siècle, ni de viser une répercussion mondiale, à votre échelle, lancez 10 actions, même modestes, elles feront plus pour modifier le cours des choses que des propos de comptoir sans lendemain.

Engagez-vous donc dans l’action, avec qui vous voulez, sous la forme que vous voulez mais faites quelque chose. Ce sera votre contribution personnelle, votre patte, votre griffe, votre magnifique à vous.

Et gardez cela en mémoire :

  • votre rayonnement personnel auprès de vos collègues, amis et proches fait avancer les consciences, donc les choses.
  • Rendre heureux les autres, c’est être heureux vous-même.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.4) Adoptez les 3 vérités.

Voyez cette très courte vidéo et le message qu’elle véhicule.

La prochaine fois que vous discuterez, négocierez, et agirez, rappelez-vous que vous ne détenez qu’une part de la vérité.

Et qu’écouter l’autre (l’écouter c’est-à dire l’entendre sur le fond) est un ingrédient indispensable à une solution satisfaisante pour les deux parties.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.

5) Mobilisez vos ressources.

Allez chercher au fond de vous ce qu’il y a de meilleur et mobilisez-le.

En vérité, il ne dépend que de vous de voir les choses – même les plus dramatiques – sous un angle constructif.

Car tout problème contient en lui les germes de la solution.

Un avion qui crashe fait des centaines de victimes, mais en évite des milliers d’autres car les techniques seront peaufinées, améliorées et mises en œuvre pour plus de sécurité.

Relisez donc cet article : Anti-stress : le meilleur des antistress c’est vous !

Vous y trouverez des solutions pour vous mettre en marche, mobiliser vos ressources et finalement, pour vivre heureux grâce à un moral forgé au contact de la réalité et qui vous soutiendra tout au long de votre existence.

150 autres articles de Moralotop complètent ce panorama de l’antistress :

Enfin, the last but not least.

Pour vivre heureux, aimez la vie !

  • Même quand elle vous « titille » un peu (beaucoup).
  • Même quand elle dresse sur votre route des tas d’obstacles.
  • Même quand surviennent des évènements dramatiques .

Si la bêtise humaine est parfois grande, le génie humain est, quant à lui, immense.

Quand l’essentiel est en jeu, se rassembler, tirer dans le même sens, mettre en sourdine les oppositions, l’homme sait faire. Il vient, dans les rues, d’en donner une éclatante démonstration.

Sera-t-il assez sage pour prolonger cet engagement ?

Ne le lui demandez-pas. Ce serait faire preuve d’angélisme, un bien médiocre conseiller.

Alors reportez-vous aux solutions ci-dessus : vous êtes la clé.

A vous de devenir le vecteur de cette force nouvelle, de cet élan vers plus d’humanisme et de compréhension.

Votre rôle est décisif : donnez tout ce que vous pouvez donner, au sens noble du terme, et dans la durée.

Alors, en suivant toutes ces pistes, oui, décidément, vous pourrez :

Vivre heureux malgré les évènements.

Et maintenant

Quel régal de vivre dans un pays où la parole est libre.

Profitez-en. Le débat est lancé.

Les évènements vous empêchent-ils d’être heureux ?

Alimentez le débat, partagez cet article sur vos réseaux, merci.

 Retrouvez-moi ici

Pour recevoir les nouveautés par mail et être informé(e) de la prochaine évolution de Moralotop, Octobre 2015cochez la case « Recevoir les nouveautés » située sous l’espace « Commentaire » un peu plus bas.