Adolescents et Moralotop vont ensemble : des adolescents heureux !

Que deviennent nos amis, Sophie, Marc et leur fille  Julia ?

Tout démarrait ici :Adolescents : Ma fille  me parle mal !

Se poursuivait là : Adolescents : Ma fille  me parle mal ! (2)

Et se conclut ici avec la partie 3 de cette saga signée Anne Stepourenko  Article invité Moralotop

 

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc Hudry

Marc et Sophie ont un problème avec Julia. Elle leur parle mal et cela dure depuis trop longtemps.

 

Ils ont bien pesé le pour et le contre; ils ont testé des idées et appliqué des remèdes; ils ont changé certains comportements mais toutes ces actions les épuisent et ils perdent peu à peu de leur confiance. Ils se demandent s’ils sont toujours de bons parents ?

Le problème commence même à entraîner des peurs, voire à se mélanger à d’autres contrariétés, différentes, mais connexes ! Marc s’est disputé avec sa collègue et leurs relations sont tendues… Sophie n’a pas su dire calmement à la voisine qu’elle faisait trop de bruit, résultat, elles ne se parlent plus ! Bref, Marc et Sophie se débattent dans une marée de casse-tête que Julia alimente avec son comportement d’ado rebelle.

L’escalade du pire en pire

Parmi toutes les pensées qui trottinent dans leurs têtes, Marc et Sophie ne font pas le tri. Et même, ils en rajoutent : et si Julia devenait marginale ? Et si la voisine voulait se venger ? Et si Marc tombait malade à force de se faire du souci ? Vous voyez le genre ?

De catastrophes à prévoir en périls effrayants, nos deux pauvres parents accélèrent leur rythme et ne savent plus où donner de la tête !

Ces pensées fonctionnent comme des parasites et elles se multiplient à grande vitesse… STOP !

Il faudrait séparer le bon grain de l’ivraie… heu en français : éliminer les problèmes préfabriqués.

 

Respectez ses limites.

Marc et Sophie, bien qu’adultes et responsables, n’ont pas tous les pouvoirs. Certains résultats ne dépendent pas d’eux. Par exemple, Julia doit passer les épreuves de bac français… A quoi servirait-il de stresser à sa place ? Romain passe son permis en juillet, inutile de se faire du mourron des semaines à l’avance. D’autant que dans les deux cas, aucun des deux parents ne sera présent au moment de l’épreuve !

Ce qui ne dépend pas de soi directement ne vaut pas la peine que l’on s’attarde outre mesure sur les risques d’échecs. Bien sûr que tout bon parent s’inquiète de la réussite de ses enfants, mais tant qu’à se préoccuper du futur, pourquoi ne pas s’imaginer heureux de leur future réussite, qu’elle passe par le Bac ou pas !

Le Ciel y pourvoira ???

Le Ciel, je ne sais pas, mais votre bonne intention de parent, certainement ! Marc et Sophie n’abandonnent pas leur objectif. Ils vont même chercher des alliés : un ami ? Un parent proche ? Un site dédié ? Si ce n’est pas réalisable faute de temps par exemple, il est toujours possible de s’inventer des histoires ! Pensez au verre à moitié vide et donc aussi… à moitié plein !

Marc et Sophie ont donc posé ce verre sur leur table de chevet ! En le voyant chaque soir et chaque matin, ils savent maintenant que la vie comporte autant de succès que de risques !

A votre santé émotionnelle !

Je pense que vous avez reconnu une approche très performante et efficace livrée toute ficelée par Moralotop pour résoudre les problèmes ! Marc et Sophie ont eu l’idée d’appliquer pour voir ce que cela peut donner concrètement…

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

1) Je me débarrasse des fantômes…

 

Que vous soyez deux parents ou un seul à élever votre ado, dressez une liste de tout ce qui vous inquiète. Tout ! Délinquance, maladies, fugues, échec scolaire… Ensuite rayez ce qui est vraiment improbable et pour lequel vous vous faites du souci à l’avance, en prévision et surtout pour rien ! Au passage, pour le fun, ajoutez-en une : « Sans compter qu’il pourrait pleuvoir tous les jours !… »

A ce stade, vous avez réduit de moitié votre liste de départ.

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

2) Qu’est-ce qui dépend de vous ?

Ah si vous possédiez une baguette pour tout orchestrer à votre convenance ! Mais ce n’est pas le cas. Certaines situations sont orchestrées par les autres… L’établissement scolaire de votre ado, les règlements de concours, les changements d’humeur des uns et des autres…

Marc et Sophie éliminent ainsi de leur liste encore quelques problèmes dont la solution ne dépend pas d’eux. Que Julia puisse réviser dans de bonnes conditions, oui, mais qu’elle réponde bien à l’oral ne dépend que d’elle !

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

3) Ange gardien ? Démon malin ?

Avez-vous, comme Milou dans Tintin, un petit angelot et un petit diablotin qui s’opposent au moment des prises de décisions ? Orientez-vous résolument du côté de l’ange. Jean-Luc propose Miss Pep’s ! Pourquoi pas ? Choisissez un jouet, un objet, une image… qui accompagnera vos pensées. Comme les joueurs de foot qui embrassaient le crâne chauve du goal avant le match, comme un talisman !

Quant au diablotin, ou Miss Cata ou autre, envoyez-le garder précieusement les risques rangés bien au chaud dans une boîte à archives !

 

Des tas de solutions sur Moralotop, aux problèmes privés et professionnels, c'est la solution !

4 ) Soyez légers !

Légers comme l’air… envolez-vous, très haut, très haut… survolez ainsi votre situation actuelle. Cette perception différée redimensionne les effets habituels. Un pépin, pour une fourmi, c’est énorme ! Mais pour un moineau, ce n’est rien du tout ! Sachez aussi que dans tout pépin se cache un raisin ! Une petite bêtise d’adolescence peut aussi devenir une chance de réussir ! Par exemple, mes parents se sont rencontrés un jour où le tram avait déraillé…

 

Et maintenant

 

 

Pensez aux solutions, à tout ce qui pourrait faire réussir votre éducation. Marc et Sophie imaginent les succès futurs de Julia et en lui en parlant, ils stimulent chez elle l’envie de faire quelque chose à son tour pour tracer sa voie dans la vie !

 

Qu’en pensez-vous ?

– N’est-ce pas intéressant de transformer des problèmes en opportunités ?
– N’est-ce pas de l’énergie sainement utilisée ?
– Avez-vous remarqué que cela alimente votre confiance en vous ?

 Merci de partager cet article sur vos réseaux  préférés (ci-dessous)

Vous voulez rédiger un article invité : proposez-le à management@moralotop.com.

Article invité Moralotop