Article invité sur Moralotop, l'occasion d'ouvrir à d'autres expériences et compétences. Comment écrire un article invité ? Proposez-le vôtre... de qualité bien sûr !L’adolesccence et ses problèmes ! 

Après Julia qui envoie paître ses parents  Ma fille me parle mal c’est au tour de Romain de faire des siennes.

Anne Stepourenko décrit ici un comportement auquel bon nombre de parents sont confrontés.

Place donc à Romain… et aux désormais fameux, Marc et Sophie.

Article invité Moralotop

 

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HudryRomain a décidé ça tout à trac : il ne fait plus rien au lycée.

Il dit que ça ne sert à rien !

Il a tout prévu, même de convaincre ses parents en dressant une liste de stars qui n’ont pas de diplômes. Il sait bien que l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans, mais il prétend que sa seule présence suffira. Ce qui compte pour lui, c’est le présent.

 

Comment lui faire comprendre ?

  •  Prenez du temps pour chercher ses motivations.

Cette lubie n’est pas apparue d’un seul coup… elle doit avoir germé dans sa tête à un moment donné par rapport à une situation précise. Marc et Sophie vont chercher le déclencheur : une parole annoncée dans la famille comme une vérité ; une émission télévisée ; un film où le héros s’en sort tout seul, une conversation… parfois il n’en faut pas plus.

 

  • Posez des questions et… écoutez les réponses.

C’est bien jeune pour décider du reste de sa vie, mais Romain doit certainement ressentir de l’attirance pour un domaine plutôt qu’un autre, c’est ce qui le motive. Bon d’accord, mais quel domaine ? Marc profite d’une sortie pour poser des questions discrètement… Il a décidé de ne pas répondre du tac au tac, mais de prendre son temps avant d’entamer une discussion. Il a dû se retenir parfois, mais il a tenu bon et il en appris des choses sur Romain !!

 

  • Rappelez-lui ses rêves d’enfant.

Sophie joue la nostalgie… Ah lui dit-elle, tu te souviens que tu voulais devenir pilote ? Ou autre chose… Peu importe. Ses désirs et ses rêves d’enfant ne disparaissent pas. En les réactivant, cela peut redonner à l’ado une petite envie de s’y mettre pour une bonne cause. Oui, c’est un peu de la ruse de parent, mais c’est pas bien méchant ! Sophie est créative, elle tente sa chance, voilà tout !

Une fois de plus, se disent-ils, l’adolescence est riche de situations imprévues ou difficiles à gérer mais Marc et Sophie entendent bien gérer par le bon bout,  ces incontournables problèmes d’adolescents, tels ceux de Julia et Romain.
D’ailleurs, concernant Romain…

 Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.1) Amusez-vous !

Marc et Sophie ont décrété une journée « farniente » pour eux aussi.

Ce jour-là, ils n’ont pas assuré leurs tâches habituelles. Ils sont restés au lit, puis ils sont sortis au cinéma (déjeunant dehors avec Julia…). En rentrant, ils se sont mis à la lecture et ont refusé toute contrainte ! Évidemment, Romain a dû aller tout seul à son cours de boxe (personne pour l’emmener ni venir le chercher), il s’est fait un sandwich avec des restes… pas drôle tout ça, et de quoi réfléchir un peu à ses propres devoirs.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.2) Anticipez : que pourrait-il se passer ?

Afin de ne pas gâcher la vie avec des peurs anticipées, Marc et Sophie ont décidé de les imaginer une bonne fois pour toutes.

Ils ont donc fait un scénario catastrophe ! Sur une feuille de papier, ils ont jeté toutes les situations les plus abominables qui leur passent par la tête ! Si Romain rate ses études, que se passerait-il d’inquiétant ? D’insupportable ? D’inadmissible ? De dangereux ? Etc… Le tableau tout noir d’obstacles et de frayeurs les renseigne sur ce qui les inquiète et les amène à trouver des parades au calme, sans s’énerver.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels. 3) Consultez votre entourage  :

– Que font les autres parents ? Et les professeurs, qu’en pensent-ils ?

En parents avisés, Marc et Sophie se tournent vers les personnes de leur entourage. Oui, les parents ne sont pas isolés. Ils appartiennent à une famille, ou ils rencontrent les parents des autres ados, ou ils discutent avec les professeurs… Sophie ne rumine plus depuis qu’elle est très amie avec des mamans rencontrées aux réunions de parents. Entre deux petits fours, elle papote et apprend pas mal de choses, notamment comment rester calme; comment varier ses réponses; comment voir le bon côté des choses… A plusieurs, c’est plus sympa.

 

Sur Moralotop, des tas de solutions (pertinentes) aux problèmes privés et professionnels.4) Faites marcher votre réseau de parents !

La classe de Romain compte 30 élèves = autant de parents, voire le double !

Il existe toujours un moyen de confronter ses difficultés avec celles des autres et peut-être de trouver des solutions communes. Dans mon expérience, nous partagions les tâches entre parents. Par exemple, comme je passais pour être assez ferme, les parents des copains envoyaient leurs enfants chez moi pour entendre des mots bien sentis. De mon côté j’utilisais les talents d’une maman qui aimait aider aux devoirs (ce que je déteste !)

 

Et maintenant

 

 

Comme toujours, la surprise passée, Marc et Sophie se penchent sur la situation en faisant tout leur possible pour qu’elle ne s’aggrave pas.

L‘adolescence de Julia et Romain les fait s’activer : ils ont de ce fait noté quelques réflexions auxquelles ils n’avaient pas pensé, tout occupés à bien élever leurs enfants !

Nouvelles questions, nouvelles réponses…

Et vous, avez-vous vécu cette situation  dans votre propre adolescence ou celle de vos enfants ?

– Qu’avez-vous ressenti ?

– Quelle a été votre réaction immédiate ?

–  A postériori, qu’avez-vous appris ?

 J’aimerais bien le savoir, partagez vox expériences avec nous !

 Chaque histoire est unique, quelle est la vôtre ?

 

 Les problèmes de l’adolescence vous parlent ?
Partagez ces solutions ci-dessous sur les réseaux merci !